Parce que le temps est prĂ©cieux et que chacun chacun rĂȘve d’en avoir plus, il existe des moyens pour libĂ©rer de prĂ©cieuses minutes Ă  votre avantage.  L’Ă©lĂ©ment essentiel consiste Ă  faire preuve de discipline et d’une maĂźtrise de soi-mĂȘme.  L‘humain passe la plupart de son temps Ă  avoir envie de quelque chose en dehors des moments oĂč il dort. Nous pouvons observer deux types d’envies : les envies nĂ©cessaires Ă  la vie comme boire, manger ou encore se distraire, et les envies non nĂ©cessaires qui s’avĂšrent chronophages : regarder ses mails, aller sur internet ou sur les rĂ©seaux sociaux.Pour se dĂ©gager du temps dans la journĂ©e, il faut se concentrer sur les envies non nĂ©cessaires. Voici une sĂ©lection de 4 techniques pour gagner du temps chaque jour :   

Optimiser son biorythme   

Organisez votre journĂ©e en fonction de votre horloge interne. Nous avons tous un moment au cours de la journĂ©e oĂč nous sommes plus efficaces et plus performants.  

Les risques d’erreurs surviennent plus souvent l’aprĂšs-midi. Forts de ce constat, vous pouvez revoir votre emploi du temps en plaçant le matin les activitĂ©s qui demandent plus de concentration. Moins se tromper revient Ă  gagner du temps car vous n’aurez pas Ă  rattraper cette erreur par la suite.  

Ne plus procrastiner   

Nous sommes souvent tentĂ©s de reporter Ă  plus tard les tĂąches ou les dĂ©cisions. Un tel comportement constitue en rĂ©alitĂ© une perte de temps et  une source de stress. On nomme cela « l’effet Zeigarnik » : une tĂąche inachevĂ©e mobilise une charge mentale deux fois supĂ©rieure Ă  une tĂąche achevĂ©e. Plus la charge mentale est forte, moins la performance est au rendez-vous.  

  Stop aux interruptions intempestives   

Lorsque nous sommes dĂ©concentrĂ©s par quelqu’un ou quelque chose, il nous faut en moyenne 3 minutes pour nous remobiliser sur la tĂąche en cours. Alors, disons stop aux notifications en tout genre (mails, applications ou autre) pour amĂ©liorer votre concentration.  

        Votre boßte mail ne vous guidera plus  

En moyenne, un collaborateur regarde sa messagerie toutes les 10 minutes. C’est pour cette raison que la boĂźte mail rĂ©ussit Ă  contrĂŽler et organiser malgrĂ© vous votre journĂ©e.  

Nombreux sont les collaborateurs qui ont pris l’habitude de traiter les mails au fur et Ă  mesure  de la journĂ©e : ce faisant, ils dĂ©laissent les dossiers urgents au profit de ces micro-tĂąches.  

Pour y remédier, une seule solution : limiter la consultation de ses mails à deux moments dans la journée et vous accorder un temps défini pour traiter les demandes extérieures. 

 Source : HBR France