Améliorer ses références ESG en optimisant ses supply chains

Améliorer ses références ESG en optimisant ses supply chains  

 

Au cours de ces dernières années, les chaînes d’approvisionnement ont été mises à mal. Les réseaux des fournisseurs ont été considérablement perturbés. Par conséquent, la conception de supply chains des entreprises a besoin d’ être réévaluée.   

 En effet, les entreprises doivent maintenant prendre en considération dans leurs réseaux une nouvelle priorité: les objectifs ESG.  

Sigle pour Environnement, Social et de Gouvernance, les ESG ont toute leur place. En effet,  les gouvernements du monde entier adoptent de nouvelles mesures juridiques. Cela incite les entreprises à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Mais aussi à avoir un impact positif sur l’environnement et à améliorer l’éthique lors de la supply chain.  

  • Quels sont les sujets à travailler pour améliorer sa supply chain ?   

Bien que volontaires, les entreprises n’ont pas toutes des facilités à se conformer aux nouvelles lois. Ou simplement à améliorer leurs axes ESG.   

Les problèmes récurrents et difficiles à gérer restent centrés autour d’un sujet principal : le choix des partenaires.   

Il s’agit de savoir si ses partenaires respectent l’ESG. En outre, la gestion des partenaires est une tâche délicate. Parfois, il est possible de manquer de solution ou de rapidité pour remplacer des partenaires défaillants.   

Comment faire face à ces complications ?   

La première des solutions paraît évidente. Porter une grande attention aux outils, personnes ou processus nécessaires au respect des normes ESG. Il arrive aux structures de négliger ce point et de ne pas pouvoir pousser les actions au maximum de leur potentiel.   

Exemple, les entreprises devraient rester en veille afin d’être au courant des meilleurs outils pour concevoir leurs supply chains. Que ce soit au niveau de la gestion, des tests et même de l’application, grâce aux progrès constants de la technologie, il existe un bon nombre d’outils permettant aux entreprises de gagner du temps et d’avancer de manière plus sûre et plus pragmatique.   

Ensuite, il est important d’être engagé auprès de ses collaborateurs. Si vous faites attention à vos partenaires, la réciproque doit être vraie. Afin d’optimiser les accords, il est fondamental d’être renseigné sur les collaborateurs. C’est là qu’entrent en jeu les données sur les références en ESG. En effet, certaines entreprises collectent déjà ces données. Le bémol, c’est que rares sont celles qui les partagent. Pourtant, le partage de ces données peut faciliter et accélérer le choix des fournisseurs, mais aussi faire gagner du temps en réduisant une partie du travail.  

Collecter les données à grande échelle permet aux entreprises de partager ces données et de les mettre à disposition des dirigeants plus rapidement.   

   

Source: Journal du net