Index égalité hommes femmes

L’Index de l’égalité professionnelle, dont l’engagement sera renforcé au 1er mars 2022, impose aux entreprises d’assumer leur responsabilité. Index égalité hommes femmes  

Cela dans le but de parvenir à un équilibre et une véritable égalité  entre les femmes et les hommes au sein du conseil. 

Secouer le système pour accélérer la réduction des inégalités. 

C’est l’un des débats de la députée Marie-Pierre Rixain qui a lancé la loi pour réaliser et accélérer l’égalité économique. Mais également l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. 

La loi, définitivement approuvée par le Sénat le 16 décembre 2021, relève l’obligation de ses articles 13 et 14. Cela, afin de publier des indicateurs d’égalité professionnelle. 

Notamment, entre les femmes et les hommes, et comprend une série de mesures visant à cela. 

L’un des changements les plus importants est que depuis le 1er mars 2022 :  

Les employeurs de plus de 50 salariés publieront des indicateurs d’égalité professionnelle. Ainsi, pour combler l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes. 

Il est nécessaire de publier les indicateurs concernant les mesures prises.  

Autre évolution : la loi du 24 décembre 2021 clarifie les conditions d’accès des travailleuses enceintes aux organismes de télétravail. Mais aussi, aux comptes dont la travailleuse est propriétaire ou copropriétaire.

L’obligation de consigner le salaire  est également précisée.

Les entreprises de plus de 1000 collaborateurs vont être soumises dès le 1er mars 2026 à un quota de 30% de femmes. Dont, parmi les cadres dirigeants et les membres des instances dirigeantes (comex et comité de direction). Puis, à compter du 1er mars 2029 à un quota de 40%.

À compter du 1er mars 2029, les structures d’au moins 1000 salariés, qui n’ont pas atteint le score défini par décret, vont également devoir publier les objectifs de progression de l’index d’égalité professionnelle et les mesures de correction retenues.

Agir dès aujourd’hui pour la parité 

Certes, les quotas permettent de grands progrès, sensibilisent la société et accélèrent ce changement de mentalité. 

En effet, cette mesure est un moyen de stimuler la performance collective. Mais aussi, de renforcer les capacités d’attractivité, d’innovation sociale et d’insertion de l’entreprise. 

C’est un axe de développement important pour les prochaines années. Ces décisions contraignantes dans le cadre juridique créent des déséquilibres et peuvent avoir d’autres effets négatifs. 

En effet, cette mesure peut empêcher les hommes d’accéder au statut de responsabilité qu’ils méritent. Mais également, contraindre les  femmes sélectionnées pour leur sexe plutôt que pour leur capacité à abandonner leur poste. Problèmes de performance et levier de croissance.

Source : Be a Boss