Le leader collectif : le pouvoir par la confiance

Pour obtenir une véritable réussite collective, un leader doit savoir faire preuve d’humilité, de vision et de confiance.  

L’observation d’équipes performantes révèle que la coopération découle d’un état d’esprit et d’une culture du collectif qui place en chacun la réussite de l’ensemble. Elle s’établit au sein d’un cadre clair alimentant la volonté des acteurs d’aboutir à des solutions et à des propositions élaborées qui dépassent ce que pourrait proposer l’un ou l’autre des membres de l’équipe de façon singulière.

Dans ce contexte, l’impulsion donnée par le leader de l’équipe et le style de leadership adopté sont déterminants. Chacun est désormais conscient que l’engagement et le degré d’initiative des équipes et des organisations font toute la différence face aux importants défis à relever dans le monde du travail.

Voici les principales clés des leaders collectifs et comment les développer :

  • Humilité : accepter et relever le défi de l’incertitude

Avec l’arrivée de nouveaux entrants, changements réglementaires, crises économiques, financières, sociales, environnementales, l’écosystème de l’entreprise évolue en permanence et force les organisations et leurs dirigeants à s’adapter en retour. 

Ainsi, dans un monde global et volatil, le leader qui accepte l’incertitude comme seule certitude se donne donc une longueur d’avance car la principale clé d’un bon leader est une bonne connaissance de soi, de ses forces comme de ses limites. Cela permet de regarder le monde avec objectivité et authenticité, de s’entourer des bonnes personnes, de s’ouvrir à des avis différents afin de mieux comprendre les enjeux et les défis, et de trouver avec chacune des parties prenantes les meilleures réponses aux réalités du terrain.

  • Vision : (re)donner du sens et créer de la valeur partagée

Pour dépasser les intérêts particuliers et participer au jeu collectif, chacun des membres de l’équipe a besoin d’avoir des résultats, mais aussi de comprendre à quoi il contribue et comment cela participe au succès de l’entreprise. Le leader collectif n’hésite pas à passer le temps qui est nécessaire à porter et à partager la vision et le sens, surtout en période de profondes transformations.

Le leader collectif s’assure que le cap et l’objectif sont partagés et, en même temps, veille à ce que chacun – et chaque équipe – se sente libre de la manière de les atteindre.

  • Confiance : créer les conditions de l’engagement et de l’initiative

Agilité et capacité d’innovation étant les nouvelles clés de la réussite dans le monde, chaque leader est attendu sur sa capacité à fédérer les efforts. Le leader collectif comprend que ce sont ses propres actions, son comportement et les autorisations qu’il donne implicitement qui comptent. C’est pourquoi le leader collectif écoute, consulte, co-construit, sans penser à aucun moment que cela altère son leadership. Travailler avec d’autres est un atout qui permet d’accélérer la mise en œuvre de ce qui a été pensé en commun et de multiplier les réussites collectives. Cette stratégie renforce sa crédibilité en tant que leader.

Si cet acte de leadership doit parfois se concrétiser dans des changements d’organisation pour apporter plus de fluidité, il s’agit surtout d’une inflexion majeure des postures singulières – leaders, managers et collaborateurs – vers plus de coresponsabilité, d’esprit d’initiative et de respect de la parole et des actions de chacun.

 

Source : HBR